GSR 750

Le voici donc ce fameux GSR 750. Le roadster de Suzuki qui se lance dans le combat des « nouveaux mid-size », ceux qui en avaient marre de manquer de couple avec leurs 600 cm3. La Z 750 avait ouvert la voie, le FZ8 riposte depuis peu, il est temps pour ce GSR de se mêler à la rixe. Les armes sont les mêmes : une gueule méchante, une silhouette de bad boy, une fourche inversée et un 4 cylindres de 3/4 de litre.  Ce dernier se distingue toutefois. Le kawa est un dérivé de l’antique moulin du ZX-9R, le Yam est dérivé de la R1, le bouilleur Suz provient de la sportive GSX-R 600. La petite gixer avait initialement filé son moulin à la 600 GSR – le 750 installé ici en est dérivé, avec des côtes différentes – alésage et course plus importants. La puissance sera la même pour tout le monde : 106 chevaux. Le principal attrait sera bien sûr la louche de couple supplémentaire, faisant de ce streetfighter un engin largement plus plein et généreux que le GSR 600 (qui ne démérite pourtant pas en vivacité).

Suzuki s’est fendu d’un nouveau cadre périmétrique avec une boucle arrière non démontable. Le bras oscillant construit en tubes carrés est d’un banal affligeant tandis que la fourche inversée est dépourvue de réglage (ah, les économies). Cela dit, si l’ensemble des suspensions est bien réglé, y a déjà moyen de beaucoup rigoler. Un nouveau tableau de bord bien plus sex-appeal se planque derrière un tête de fourche agressif et réussi, mais l’ensemble de la machine manque de charisme pour réellement se démarquer de ses concurrentes. Question efficacité et agrément, le GSR n’a en revanche pas de leçon à recevoir. Son moteur vif et puissant est très plaisant à utiliser et son chassis tient la comparaison. Un joli coup de la part de Suzuki.

Caractéristiques de la GSR 750 :

  • Type de moteur : 4 cylindres en ligne, 4 temps, refroidissement liquide
  • Distribution : Double ACT, 16 soupapes
  • Cylindrée : 750 cm3
  • Alésage x course : 70 x 48,7 mm
  • Rapport volumétrique : 12,8 : 1
  • Puissance annoncée : 106 ch à 11 000 tr / min
  • Couple annoncé : 7,3 mKg à 9 500 tr / min
  • Alimentation : Injection séquentielle, double papillon, double injecteur par cylindre
  • Démarreur : Électrique
  • Consommation : 5,3 l/100 km
  • Boîte : 6 rapports
  • Embrayage : Multidisques en bain d’huile
  • Commande : Par câble